Un territoire archétype pour le bon développement des cerfs et des ongulés de son espèce, la forêt de Mende en Lozère attire l’œil des chasseurs, mais également des amoureux de la nature. L’endroit est un lieu de prédilection pour les prédateurs amateurs de la chasse. Les adeptes des randonnées, du plein air et des sensations fortes y trouvent également leur bonheur. Le lieu convient pour les vacances en famille, les escapades entre amis et pour beaucoup d’autres aventures, notamment en automne. C’est à ce moment que vous pourrez profiter du brame du cerf.

L’histoire d’un territoire

La forêt domaniale de Mende est récente. Elle trouve son origine dans le fruit de reboisement massif entretenu à la fin du XIXe siècle. L’action a été réalisée pour une finalité écologique, notamment la restauration des sols corrodés par le pâturage intensif d’antan et la régulation des flots de la rivière du Lot. 

La forêt s’étale sur une superficie de 5 416 ha. Elle engloutit une grande partie des coteaux des vallées du Valdonnez et du Lot. Elle intègre également la majorité du Causse de Mende. Elle détient 27 km de large qui part de l’Est en Ouest, de 17 km allant du Nord au Sud. La forêt est composée à 80 % de pins noirs d’Autriche, de Hêtre et de chêne et devient un lieu de prédilection pour les cerfs, les biches et les écureuils.

C’est principalement à la tombée des feuilles que vous pourrez visiter la forêt de Mende pour y découvrir le brame.

L’endroit idéal pour la chasse

Les influences climatiques, la nature du sol et la richesse de la végétation rendent le lieu adéquat au bien-être des cerfs et des ongulés. Introduites à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ces espèces à cornes sont préservées et épanouies au cœur de Mende. Ils sont également chassés périodiquement pour pouvoir réguler au mieux leur croissance.

Mis à part cette activité, il vous est également possible d’observer ces animaux de loin et profiter du brame en forêt de Mende lorsque vient l’automne. En effet, c’est à ce moment que les mâles montrent leur suprématie pour séduire les femelles.

Quelles activités vous réservent la forêt de Mende en Lozère ?

À la tête de l’affiche se retrouve l’exploration de la forêt pour observer le brame. Mis à part cela, d’autres activités s’offrent à vous.   

La forêt cache 50 km de sentiers pédestres qui s’adressent aux passionnés de la marche. Le long du fil se suivent des paysages pittoresques, notamment formés par les pins noirs d’Autriche. Des spectacles de faunes et de flores enrichissent le voyage et conduisent à mille et une découvertes.

Il existe également 125 km de pistes de VTT à l’intérieur de la zone. Ces derniers vous dirigent vers les sommets des vallées du Lots et de ses affluents. Le paysage vous laisse sans mots et vous expose un horizon infiniment sans précédent. Le point de départ de plusieurs pistes de VTT débute sur le Causse de Mende. Sachez que le détour en vaut la peine et vous ne serez pas déçu de ce voyage. La croix du mont Mimat vous récompense avec une vue dégagée sur le Mende et ses alentours.

Pour une balade éducative et à la découverte de la culture locale, il y a les sentiers d’interprétations. Ils retracent l’histoire de la forêt et vous font découvrir les « villages mortes » de Mende. Sur la liste figurent la chaumette et le Gerbal.